ASICS dévoile le nouveau maillot des Springboks pour la Coupe du Monde de rugby

A presque trois mois du début du tournoi planétaire, la Coupe du Monde 2015 de rugby a déjà un peu commencé pour l’équipe d’Afrique du Sud. Les légendaires Springboks, doubles vainqueurs du Trophée Webb Ellis (1995 et 2007), ont pris possession de leur nouveau maillot, conçu et dessiné par ASICS.

Le nouveau maillot des Springboks a été conçu, au terme de plusieurs mois de recherches, par l’équipe de spécialistes de l’Institut de science du sport de l’équipementier japonais, installé à Kobe. Joueurs et encadrement de l’équipe sud-africaine ont régulièrement été consultés, tout au long du processus de conception, par les scientifiques de la marque. Le résultat : un concentré de haute technologie, tout à la fois plus léger, plus robuste et plus performant que tous les modèles existants. Le produit le plus techniquement avancé jamais fabriqué par ASICS, une marque connue pour avoir une longueur d’avance dans la technicité du matériel sportif, en rugby comme en running.

Jean De Villiers, le capitaine des Springboks, explique : « Nous sommes stupéfaits par le niveau de détails et de recherches atteint par les techniciens d’ASICS pour la réalisation de ce maillot. Il est à l’avenant du soin que nous mettons à notre préparation pour la compétition. Avec un tel maillot, nous allons aborder la Coupe du Monde sur une note très positive. »ASICS-1936

Le maillot des Springboks version 2015 se distingue par trois éléments, tous déterminants dans la performance en rugby, un sport plus physique et exigeant que jamais :

  • la légèreté
  • il est très difficile à saisir
  • une zone d’accroche très aboutie (le « grip »)

Un équipement plus léger que l’ancien modèle, encore plus difficile à agripper par les joueurs adverses, et doté d’une zone de grip plus précise et très spécifique.

Le nouveau maillot des Springboks pèse 70 grammes de moins que le précédent. Un gain de poids obtenu notamment par un procédé très innovant de fabrication et d’impression du logo de l’équipe nationale. Les ingénieurs d’ASICS ont utilisé une technique en trois dimensions pour véritablement insérer le logo dans le tissu. Le gain de poids n’est pas perceptible au premier abord, mais il se révèle significatif pendant une rencontre de 80 minutes de temps de jeu effectif.

Commentaire de Tendai ‘Beast’ Mtawarira, le pilier sud-africain; “Ce maillot est le plus léger que j’ai eu l’occasion de porter. On ne le réalise pas tout de suite, mais avec l’intensité d’une rencontre dans le rugby moderne international, l’avantage se révèle très important.”

ASICS-1944Autre innovation : le caractère insaisissable du maillot. Les chercheurs de l’Institut de la science du sport d’ASICS ont tenu compte de la spécificité du rugby, notamment pour les placages et les contacts, au moment de concevoir le produit. Ils ont cherché à réaliser un textile qui le rend, en match, insaisissable par les joueurs adverses. Deux matériaux différents ont été utilisés, une combinaison de textiles fluide et souple, tendus au maximum évitant ainsi les prises de l’adversaire.

Enfin, l’équipe de chercheurs d’ASICS a travaillé sur une zone de « grip », c’est-à-dire d’accroche, innovante et d’une extrême précision. Le maillot version 2015 est doté de blocs (« pads ») en silicone situés non plus seulement sur la poitrine, comme dans le passé, mais posés en dégradé sur toute la cage thoracique. Le joueur dispose ainsi sur son maillot d’un espace plus large, et surtout plus spécifique, où poser son ballon pendant une course ou une phase offensive.

Asics 2015

« Le contact est devenu un aspect de plus en plus compétitif du jeu, analyse Eben Etzebeth, le deuxième ligne des Springboks. Il est très important de pouvoir conserver la possession de la balle. Pouvoir compter sur un « grip » plus performant s’avère un élément déterminant. Il assure une plus grande sécurité au porteur du ballon. Ces détails peuvent sembler marginaux, mais ils ont en réalité un impact considérable sur la performance. L’apport des travaux de recherche de l’Institut de science du sport d’ASICS est d’une très grande valeur pour notre équipe. »

La technologie imaginée pour les Springboks par l’équipe des chercheurs d’ASICS à Kobe a été l’objet d’une courte vidéo, où figurent plusieurs des joueurs sud-africains, dont Jean de Villiers, Tendia Mtawarira, Eben Etzebeth, Duane Vermuelen, Bismark du Plessis, Cornal Hendricks, Willie Le Roux et Pat Lambie. Une équipe sud-africaine qui, le suggère son coach Heyneke Meyer, se rendra en Angleterre pour la Coupe du Monde 2015 « avec un nouveau maillot que chacun portera avec fierté. »

Crédit photo : ASICS

Benjamin Michel-Marçais
Suivre

Benjamin Michel-Marçais

Ancien squale au parfum chloré, actuellement à la recherche des meilleurs empanadas.
Benjamin Michel-Marçais
Suivre

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Home, Innovation, Mode
finale_juve_barcelone
BARÇA vs. JUVE : le match des chiffres

Alors que la finale de l'UEFA Champions League se disputera dans quelques jours entre le FC Barcelone et la Juventus...

Fermer