Beats By Dre lance 2015 avec Hear what your want

C’est actuellement LA période fatidique pour les fans de Football Américain, les playoffs sont en effet en cours outre-Atlantique. C’est le moment choisi par Beats by Dre pour sortir sa campagne Hear what your want 2015 en collaboration cette année avec Richard Sherman, Dez Bryant et Von Miller.

C’est une série de 3 spots mettant en scène plusieurs stars de NFL essuyant souvent des critiques mais restant concentrées sur leur seul objectif : la victoire.

Le premier des spots dévoilés le 10 janvier est celui de Richard Sherman. La marque met de nouveau en scène le Cornerback superstar de Seattle après la campagne 2014 où il était notamment aux côtés de Cesc Fabregas et Kevin Garnett.

Son trashtalking et le « personnage » (Avec un ego plus qu’au dessus de la moyenne) qu’il s’est construit le soumettent plus que quiconque aux critiques au moindre faux pas. C’est d’ailleurs ce qui est illustré dans ce spot montrant le joueur se rendant au stade avant un match. Dans sa voiture l’émission de radio qu’écoute le champion en titre ne l’épargne pas « He’s got a big mouth », « He’s got a big contract », « Can he do it again ? ».

Descendant de sa voiture, le joueur enfile le Beats Studio Wireless pour « essuyer les critiques et se concentrer sur sa performance » au son de « Play Ball » de AC/DC illustrant le slogan de cette campagne : Hear what you want.

Le deuxième spot est celui de Dez Bryant évoluant chez les Dallas Cowboys, meilleur receveur de la saison régulière par ses statistiques. Il est cependant également souvent source de critiques de par ses frasques médiatiques et son égo surdimensionné.

Ce spot suit le fil conducteur de la campagne : moment d’avant match dans le bus le menant aux stades, échos des critiques à son sujet « He is immature, he is flashy… » puis la musique (« Me Ok » de Jeezy) mettant un terme aux critiques pour se concentrer sur le match à venir, grâce au casque Beats, évidemment.

Von Miller (Linebacker des Denver Broncos) à également eu le droit à son propre spot suivant toujours le fil conducteur de cette campagne où le joueur est cette fois critiqué sur ses tenues et son inexpérience, critique toujours effacées grâce au casque.

Le risque pour la marque en sortant le spot avant les différents matchs est une contre-performance des joueur lors du match de playoffs du week end et un Bad Buzz.

beats-dre-hearwhatyouwant-le rdv sportif

Coup de poker réussi pour Beats By Dre puisque Seattle s’est imposé 31-17 face à Carolina et Richard Sherman s’est illustré notamment avec une interception. Même si les Dallas Cowboys sont éliminés après leur défaite face à Green Bay, Dez Bryant s’est illustré pendant le match avec une réception qui aurait pu donner la victoire à Dallas. Réception refusée par les arbitres et qui a donné lieu à de nombreuses réactions notamment sur Twitter par la suite.

À noté que ce spot ne devrait pas plaire aux dirigeants de la NFL, la ligue étant actuellement en partenariat avec Bose.

Alexis Lyon

Alexis Lyon

Étudiant en Master 1 Wine & Spirit à l’Inseec Bordeaux mais jamais loin des actus sportives. Actuellement à la retraite après 7 années de football américain, mordu de sports US et des activités gravitant autour : « The show must go on ».
Alexis Lyon

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Home, Sponsoring, Sports US
adidas lillard
Adidas lance la D Lillard 1

Le contrat entre Damian Lillard et Adidas entre dans une nouvelle dimension puisque l'équipementier signe la première chaussure signature du...

Fermer