Bercy, l’expérience « Indoorground de l’Ultimate Battle »

 

Alors que la finale de la Coupe Davis occupe toutes les têtes des joueurs français, il reste tout de même un tournoi majeur à disputer, qui plus est en France. Les Mousquetaires et Roger Federer sont particulièrement attendus. Le BNP Paribas Masters leur montre qu’il sait recevoir ses spectateurs au Palais Omnisports de Paris Bercy ! Décryptage de l’expérience vécue sur site.

  • Des partenaires toujours bien mis en valeur

Au bord du court, on retrouve un affichage LED bien léché des partenaires du Master 1000 de Paris-Bercy. Aux couleurs uniformisées vert et blanc, Canal+, BNP Paribas, Rolex, Lacoste, RTL2, Panasonic et d’autres encore apparaissent sans surcharger le décor.

  • La musique pour faire du tournoi un spectacle festif

L’édition 2014 du tournoi a été annoncée sous le signe de l’ambiance musicale. Le public ne s’ennuie pas lors des temps morts et cela grâce à Deezer et Peugeot.

Deezer s’est associé au BNP Paribas Masters dans le but de créer une interaction entre les fans de tennis et leurs idoles. Ainsi, de lundi à vendredi, le vainqueur du 3ème match sur le central défie un internaute qui s’est auparavant illustré sur l’appli Deezer/BNPPM. Un blind-test musical où nous avons pu voir que Murray n’était pas très à l’aise avec les titres de chansons. Monfils ne l’a pas emporté non plus hier dans son défie Deezer mais a su amuser le public en faisant appel à l’aide d’une ramasseuse de balle.

 

Deezer propose également durant la semaine de découvrir les playlists des joueurs et de voter pour la musique d’entrée des acteurs que vous souhaiteriez entendre.

Peugeot, nouveau transporteur officiel du tournoi, se démarque par son concept « Peugeot Music » : une plateforme musicale mise à l’honneur en session de soirée. Entre les deux derniers matches de la journée, DJ Adriano fait patienter le public avec des remix exclusifs.

  • Un spot vidéo détonnant

La campagne de communication du Master 1000 de Paris-Bercy a pour intitulé « Tennis Indoorground » et plaît encore par son côté décalé. On vous laisse apprécier le fruit de la collaboration entre 20Syl (DJ fondateur du groupe Hocus-Pocus), Trafik (deux fères spécialistes du digital art et du light show) et Grems (figure du street-art français mais aussi rappeur et créateur du label Deep Hop).

  • Une interactivité grâce aux écrans géants

Les écrans géants ne servent pas qu’à se tenir au courant du score. On y découvre le challenge lorsqu’il est demandé par les joueurs, des ralentis pendant les matches, l’annonce illustrée des balles de break, de set et de match… Et entre deux rencontres, ces écrans géants sont toujours actifs : des publicités inédites tournent mais surtout des sujets vidéo dans les coulisses du tournoi nous apprennent notamment que Gaël Monfils est fan de Coldplay.

  • Des expériences spectateurs insolites

La « Living Room Experience » est très prisée cette année ! Grâce entre autres au partenaire du tournoi Lan & Tam Airlines (une compagnie aérienne sud-américaine), des spectateurs ont la chance de pouvoir regarder les matches depuis une zone réservée, sur des canapés, comme s’ils étaient dans leur salon. Une télévision est là pour qu’ils puissent apprécier les ralentis et des appareils photos Panasonic Lumix les attendent pour des souvenirs inoubliables…

living-room-experience-BNP-Paribas-masters-latam-

Par ailleurs, avec le « pass indoorground », certains spectateurs sont invités à regarder les matches en loge lorsque la lumière s’arrête sur eux après le premier match. L’attraction « Head to Head » suscite toujours autant d’intérêt auprès du public lorsqu’il faut attraper la balle lancée par le vainqueur du 2ème match du jour pour gagner un lot Head. Enfin, Bercy se projette vers les vacances avec l’animation « Morzine ». Le principe est simple : vous rattrapez le tee-shirt lancé dans les tribunes et vous remportez un séjour pour plusieurs personnes dans la station des Alpes !

  • Un naming du POPB ?

L’enceinte parisienne, actuellement en rénovation, pourra bientôt contenir plus de 20 000 places ! La plus grande salle de France sera prête pour 2015 et reviendra peut-être sous un autre nom que Palais Omnisports de Paris-Bercy. Le souhait d’en faire « un véritable lieu de vie qui dialogue avec l’extérieur » selon l’architecte Daniel Vaniche, devrait notamment se réaliser à travers un probable « naming » . La mairie troquera-t-elle le POBP pour la BNP Paribas Arena ? Réponse courant 2015…

Le court de tennis n’en finit plus d’être un lieu de spectacle au BNP Paribas Masters : 50% tennis – 50% entertainment. Pour le plus grand plaisir du public qui repart de Bercy plein d’énergie !

Antoine Poirier

Antoine Poirier

Etudiant en management du sport, tennisman compétiteur depuis toujours. Continuellement à l'affût de nouveauté !
Antoine Poirier

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Event, Home
NikeLab 1948 london
NikeLab, l’expression de l’innovation

En juin dernier, Nike inaugurait le NikeLab, un nouveau concept avec lequel la marque souhaitait révolutionner le parcours client, en mettant en avant...

Fermer