Coupe du Monde de Rugby féminin 2014, nouveau challenge pour les françaises!

Vendredi 1er août, date marquante pour tous les amoureux de rugby féminin. Après le ballon rond, c’est au ballon ovale de faire parler de lui puisque se déroule en ce moment la 7ème édition de la coupe du monde féminine de Rugby à XV. 13 ans après la 1ère édition, c’est à la France d’organiser l’évènement à Marcoussis, centre national de Rugby français.

Même si la grande favorite de cette édition 2014 est la Nouvelle Zélande, la France nous prouve qu’elle a tout le potentiel pour remporter la coupe. En effet, après deux très belles victoires face au Pays de Galles et à l’Afrique du Sud, les Françaises  se sont qualifiées ce samedi 09 août pour les demi-finales où elles affronteront le Canada au stade Jean Bouin à Paris.

Gaëlle Mignot , capitaine de l’équipe des bleues préfère tout de même garder la tête froide : « Prenons match après match et ayons pour objectif d’être présentes à la finale« .

La coupe du monde féminine de rugby connait un engouement sans précédent, notamment sur France 4, diffuseur officiel de l’évènement. Plus d’un million de personnes avaient suivis les deux premiers matchs de l’équipe de France mais c’est le match qui a opposé la France à l’Australie qui a connu le plus de succès avec près de 2 millions de téléspectateurs !

Selon Caroline Ladagnous, joueuse française du rugby à XV: « Les gens sont vraiment intéressés et intrigués par le rugby féminin. Ils ont répondu présents et c’est un vrai plaisir pour tout le groupe« .

Le Rugby féminin suscite un grand intérêt auprès des téléspectateurs

Cette coupe du monde est alors une excellente opportunité pour le rugby féminin qui devient le nouveau sport à la mode auprès des jeunes femmes. En effet, il compte aujourd’hui quelques 13 000 licenciés contre 4000 en 2004. Notons également que le match d’ouverture a été commenté principalement par des femmes, Estelle Sartini, Marie Alice Yané, Hélène Archillou, de quoi prouver que le sport n’est pas seulement une affaire d’hommes !

Au delà d’être féminine, la compétition se veut également solidaire et accessible. En effet, la GMF, partenaire officiel de la FFR depuis plus de 25 ans accompagnera lors de la demi-finale, les enfants de l’association 1 Maillot pour la vie dans le but de faire découvrir le rugby féminin aux jeunes malades. Également, les jeunes filles de Drop Beton (association qui promeut l’insertion sociale par le rugby)  seront dans les gradins lors de la finale du 17 août 2014.

De plus, grâce à son partenariat avec la RATP, la FFR souhaite que cette coupe du monde de Rugby soit accessible à tous. Pour ce faire, elle a mis en place un système de navettes gratuites entre la gare Massy- Palaiseau et le centre national de rugby. Ainsi, ce dispositif, réservé aux spectateurs, leur permet de voyager librement entre les différents matchs. La RATP a aussi prévu de décorer les métropolitains et les bus avec les affiches officielles de l’évènement dans le but de promouvoir le rugby féminin.

Les partenaires de la FFR sont présents pour soutenir la coupe du monde féminine de Rugby.

Les partenaires de la FFR sont présents pour soutenir la coupe du monde féminine de Rugby.

La Coupe du Monde marque donc un enjeu majeur pour le rugby féminin qui espère séduire de nouvelles adeptes d’ici les années à venir !

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Event, Home
Jacuzzi Puma
(VIDEO) : Puma utilise ses stars (Bolt, Balotelli, Agüero…) et leurs followers !

Juste après le lancement de son nouveau slogan #ForeverFaster, Puma mets à contribution toutes ses stars sous contrat afin de...

Fermer