Drone et réalité virtuelle, future révolution du sport ?

Nous l’avions déjà abordé sur le blog, le développement de la réalité virtuelle et plus largement des drones peut améliorer les performances d’une équipe ou d’un sportif et in fine obtenir un avantage concurrentiel. Mais les technologies devront aussi offrir une valeur ajouté pour les fans, en plus d’un retour sur investissement pour l’entreprise.

Les drones et la réalité virtuelle (VR) ont tous les deux de nombreux obstacles à surmonter avant de voir une adoption généralisée par les entreprises et les consommateurs. De nombreuses organisations sportives prennent les devants et travaillent dur pour surmonter ces appréhensions initiales. Les équipes sont toujours à la recherche davantage concurrentiels, dans le stade ou pour le business, et tentent surtout constamment d’innover grâce à ces nouvelles technologies. Mais les drones et la réalité virtuelle peuvent-ils être affiliés à du ROI, de la performance ou du branding classique ?

Drones et réalité virtuelle tirés par la NFL, le football universitaire américain, le PGA et les courses automobiles

Les deux technologies sont de plus en plus utilisées dans le monde du sport, et l’équipe de NFL des Cowboys de Dallas est l’une des dernières équipes pro à les tester. En effet, cette équipe ​​utilise des drones pour enregistrer ses entrainements, et est l’une des premières franchises de la NFL à donner des casques VR aux joueurs. Cela leur permet de voir le jeu sous différents angles, mais aussi de simuler différentes combinaisons possibles, selon le très célèbre réseau ESPN.

L’équipe de football de l’UCLA est également l’heureuse détentrice de drones pour enregistrer des séquences aériennes de phase de jeu, afin d’évaluer la forme des joueurs et ce qui lui permet de créer des vidéos promotionnelles. De plus, les New England Patriots expérimentent eux-aussi ce genre de technologie, selon le Boston.com. Le PGA Tour et la formule 1 prennent aussi le pas et commencent à se munir.

Keegan-Bradley-GoPro-Drone

Jusqu’à présent, les drones sont principalement utilisés pour détecter les failles dans la performance du joueur ou voir des perspectives différentes sur les phases de jeu critiques. Enfin celui-ci peut aider à analyser de nouveaux points de données recueillies durant la phase de jeu, comme le nombre de secondes qu’il faut pour qu’un quarterback réagisse à certaines situations. Les Casques VR sont sur la même tendance d’innovation que les drones, et sont principalement utilisés pour l’utilisation interne. Toutefois, l’expérimentation de ce genre de technologie est destinée pour bénéficier aux équipes et aux joueurs, mais les instances sportives négligent une énorme opportunité: la communauté de fans.

Fans de sport et de belles images

« Le sport moderne est devenu un business de contenus multimédia, » d’après Ben Shields, professeur de communication à la Sloan School of Management du MIT. En effet, expérimenter avec des drones et de la réalité virtuelle « donne à ces organisations et équipes une autre manière pour fournir un contenu multimédia inédit pour les fans ».
Comme toutes les entreprises, les organisations professionnels sportives veulent augmenter les revenus et améliorer l’expérience de fans. Pour cela, elles auront besoin de rendre accessible les images ou l’utilisation de ce genre de technologies au plus grands nombres que ce soit dans le stade, à la maison ou en passant par le live streaming d’event. Cependant, la réelle valeur ajoutée des drones et VR risquent d’être difficilement calculable en terme de ROI financier ou même média.

En effet, les clubs devront évaluer l’intérêt des fans face à ces nouvelles technologies afin de mettre en place un modèle économique viable. Elles devront élaborer des modèles de contenus adaptés, tels que l’abonnement ou le pay-per-view et tout cela en collaboration avec les différentes institutions médias.

Les possibilités sont nombreuses et surtout le simple fait de donner accès à des milliers de fans aux coulisses ou aux bords du terrains de leurs équipes favorites pourrait changer la face de l’industrie médiatique sportive.

La réalité virtuelle a un avenir prometteur dans le marché de la consommation médiatique du sport, certains spécialistes prévoient que 25 millions de VR seront vendus d’ici 2018. Mais les équipes sportives doivent évoluer lentement face à une démocratisation de la VR encore hasardeuse. En effet, les équipes doivent déployer des expériences de VR simples à travers des applications mobiles/desktop, ou une mise en place de stands d’essais VR lors d’événements pour présenter aux fans la technologie. Enfin, ils pourraient également enregistrer des angles uniques, à 360 degrés durant les matchs et les présenter sur les écrans géants, en replay ou même en contenu social media.

Avec les drones, l’engagement des fans est plus difficile à atteindre. Confidentialité et sécurité sont des véritables préoccupations qui doivent encore être étoffés, de sorte qu’il faudra du temps pour que ce genre de dispositifs deviennent monnaie courante lors de manifestations sportives.

L’adoption de toute technologie, que ce soit en interne ou en externe, est souvent un pari, surtout lorsque la technologie est nouvelle et non prouvée. Le succès des drones et de la VR dans les sports, ou l’échec, dépendra essentiellement de savoir si les organisations sportives peuvent améliorer l’expérience du fan et simultanément de générer des revenus.

Mathieu Bénardeau
Follow me

Mathieu Bénardeau

Triathlète à mi-temps & addict au world wide web/tech
Mathieu Bénardeau
Follow me

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Home, Innovation
basket-sneakers-chaussures
Top sneakers #juin

Ça y est, c'est l'été ! Oubliez les tongs, Le Rendez-Vous Sportif a ce qu'il vous faut !! Alors avant...

Fermer