Ice Bucket Challenge, les sportifs se mouillent pour la bonne cause

L’Ice Bucket Challenge affole le web depuis le début de l’été. A l’instar du défi « A l’eau ou au resto » et de la « Neknomination », cette opération virale populaire à visée solidaire a réussi à mobiliser un grand nombre d’internautes. Les sportifs sont eux aussi impliqués dans cet engouement viral ; ils y sont à l’origine puisque la campagne est née en juin 2014 de sportifs de haut niveau qui s’amusaient à se tremper d’eau glacée. Les sportifs d’envergure internationale n’ont pas échappé à l’engouement et se sont prêtés au jeu.

Les raisons du succès

Un défi en chaîne. Le participant se voit renverser un seau d’eau glacée sur la tête pour relever le défi avec succès. La vidéo est ensuite mise en ligne et en attente de réponse des personnes nominées. Le but de cette action est de soutenir la recherche contre la maladie de Charcot.

Le Charitainment. Cette campagne crée de l’attention, elle sensibilise : la sclérose latérale amyotrophique, plus connue sous le nom de maladie de Charcot, toucherait 6000 personnes en France et 30 000 aux Etats-Unis. La vidéo n’est pas seulement faite pour afficher son autodérision, elle permet de citer l’association ALS et de prendre position pour une bonne cause.

Cette campagne génère également de l’action, elle engage : une nomination acceptée vaut un don de 10 dollars alors qu’un refus entraîne une contribution financière de 100 dollars. L’argent est récolté par l’ALS (association américaine de lutte contre la maladie de Charcot).
Une participation exceptionnelle des personnalités de tous univers. Tout le monde a entendu parler cet été de cette maladie neurodégénérative rare grâce à la mise en scène de nos célébrités préférées. L’initiative a été lancée en août par l’ancien joueur de baseball Pete Frates, atteint par la maladie de Charcot. Celui-ci a posté une vidéo où l’on voit apparaître le hashtag #icebucketchallenge. Il a ainsi détourné, au profit de la lutte contre sa maladie, ce qui n’était au départ qu’un jeu potache. Le défi a été relayé par Mark Zuckerberg – fondateur de Facebook – qui s’est empressé d’inviter Bill Gates à y participer.

Ainsi, mercredi 20 août, le hashtag #icebucketchallenge a été tweeté près de 700 000 fois. Selon Facebook, entre le 1er juin et le 17 août, plus de 28 millions de personnes ont évoqué le défi et 2.4 millions de vidéos ont été postées (vidéo célébrités).

Une collecte de dons record. Le 24 août dernier, l’ALS a indiqué que la campagne avait permis d’atteindre les 70 millions de dollars de dons, contre 2,5 millions récoltés l’année passée à la même période.

Des sportifs engagés

Les sportifs, qui avaient déjà bien contribué au Harlem Shake, se sont encore manifestés pour notre plus grand plaisir !

LeBron James, notamment nominé par Kevin Durant, s’est exécuté depuis son lieu de vacances en Grèce. Oubliant peut-être qu’il réalisait le défi pour l’ALS, il s’est fait remarquer en nominant Barack Obama.

Novak Djokovic, sollicité entre autres par John McEnroe, nous a encore gratifié de ses talents de comédien et de sa bonne humeur en relevant le défi en musique. Il a ensuite nominé Conchita Wurst, Mr. Bean et Michael Jordan.

Cristiano Ronaldo en a profité pour exhiber son corps de sportif accompli tout en portant un slip issu de sa marque personnelle. Il a nominé Beyonce, Jennifer Lopez et Lil Wayne.

Marco Materazzi a de nouveau provoqué Zinédine Zidane. Il débute sa vidéo portant un tee-shirt de la Juventus de Turin, floqué au nom de son pire ennemi, puis le retire pour réaliser le défi avec un maillot de l’Inter de Milan et s’arroser d’eau glacée avec le trophée de la Ligue des Champions.

P.K. Subban, hockeyeur évoluant à Montréal, a vu les choses en grand en se faisant arroser par un camion rempli d’eau glacée.

Paul Bissonnette, hockeyeur canadien, a réalisé un Ice Bucket Challenge hors norme en ayant fait appel à un hélicoptère.

Le monde du tennis mobilisé

Le tennis est un sport sensibilisé à la maladie de Charcot. Il a connu la perte en mai 2013 de Brad Drewett (ancien président de l’ATP) des suites de cette maladie, à l’âge de 56 ans. Cette année, on a appris que Jérôme Golmard, ancien 22ème joueur mondial, en était atteint alors qu’il n’a que 40 ans. Cela explique pourquoi une grande part des acteurs des circuits ATP et WTA se sent impliquée.

En somme, retenons de l’Ice Bucket Challenge la participation active de personnalités très influentes, contribuant à la vulgarisation de la maladie de Charcot et à sa lutte via des dons record attribués à l’ALS. Et vous, quelle vidéo avez-vous préféré ?

Antoine Poirier

Antoine Poirier

Etudiant en management du sport, tennisman compétiteur depuis toujours. Continuellement à l'affût de nouveauté !
Antoine Poirier

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Event, Home, Timeline
Beatrice-barbusse
Rendez-vous avec Béatrice Barbusse, membre du CA de la FFHB … mais pas que !

Pour cette nouvelle édition du « Rendez-vous du mois », le rendez-vous sportif est parti à la rencontre de Béatrice Barbusse, Maître de...

Fermer