La Formule E, une catégorie qui séduit !

Dans 2 semaines, Monaco et son célèbre circuit urbain accueilleront la 7ème étape du Championnat de Formule E lancé pour la première fois cette saison. Cette nouvelle formule organisée par la FIA, qui regroupe uniquement des monoplaces propulsées par un moteur électrique, séduit déjà le monde sportif, les villes mais aussi les sponsors.

Depuis le mois de septembre, le Championnat de Formule E FIA voit s’affronter 10 teams sur les 11 circuits urbains situés dans 9 pays à travers le monde. Nombreux sont les anciens pilotes de Formule 1 à avoir pris place dans un modèle électrique puisqu’on retrouve notamment Jarno Trulli, Bruno Senna ou Nick Heidfeld. Ce modèle, il est le même pour tous les pilotes du championnat, puisque seule la Spark-Renault SRT 01E a été homologuée pour cette saison inaugurale.

Formula ELa Formule E du team français E.Dams Renault pilotée par Nicolas Prost et Sébastien Buemi

Pour cette première édition, le respect environnemental, le développement du véhicule électrique et la promotion des technologies durables et innovantes ont séduit de nombreux sponsors dont le principal n’est autre que la banque suisse Julius Baer. Le Championnat peut également se reposer sur le soutien de marques bien installées dans le sport automobile comme Michelin, Renault, DHL ou encore Tag Heuer, son chronométreur officiel.

Formule E Julius BaerLes sponsors s’affichent lors de l’étape uruguayenne du Championnat

La promotion de l’événement est également assurée par une bonne couverture médiatique puisque 7 chaines TV ont acquis les droits de diffusion des différentes courses. Dans l’Hexagone, c’est le Groupe Canal + qui détient cette exclusivité jusqu’en 2017 et qui se positionne ainsi comme la chaine référence du sport automobile en France. La Formule E s’assure également une bonne présence sur la Toile par l’intermédiaire de ses comptes Facebook, Twitter, Instagram et sa chaine Youtube.

En attendant les prochaines courses, les saisons à venir se préparent. La Suisse et la ville de Lausanne n’ont pas caché leur envie d’accueillir une étape du Championnat en 2017. Quant à une candidature parisienne éventuelle, rien n’est encore signé mais il n’est pas impossible qu’un circuit tracé dans le 7ème arrondissement voit le jour dès 2015. Les faibles nuisances sonores et la concentration des essais et de la course sur une seule journée demeurent un véritable atout.

La Formule E a donc de beaux jours devant elle et devrait rapidement proposer un championnat d’une quinzaine de courses. Seul point noir au tableau, la suspension de Franck Montagny suite à un contrôle positif à un dérivé de la cocaïne lors de la manche malaisienne en novembre dernier.

Clément Menjou-Marcat

Clément Menjou-Marcat

Coordinateur marketing au sein de l'organisation des 24 Heures du Mans, avec un petit penchant pour les sujets liés aux grands événements, au sponsoring et aux équipements sportifs.
Clément Menjou-Marcat

Les derniers articles par Clément Menjou-Marcat (tout voir)

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Event, Home
Color Run Paris
The Color Run Paris, un évènement haut en couleur

Ce dimanche 19 avril avait lieu la deuxième édition de la Color Run Paris. Le rendez-vous sportif y était et...

Fermer