Le Qatar, ses mondiaux et surtout… ses débats

On a appris cette semaine que Doha avait été désignée ville hôte des Mondiaux 2019 d’Athlétisme aux dépens d’Eugene et de Barcelone. Si ces Championnats viennent s’ajouter à la liste des grands événements sportifs organisés au Qatar, ils complètent également celle un peu moins glorieuse des organisations qui font débat.

Entre budgets irréels, infrastructures démesurées, évolutions du sport business, conditions de travail et désintérêt du public, Le Rendez-Vous Sportif s’intéresse à 3 des événements sportifs à venir dans ce nouveau pays organisateur.

2015 : LE MONDIAL DE HANDBALL

C’est dans l’ombre de la Coupe du Monde 2022 de football que le Mondial de handball débutera en janvier prochain. Le handball, c’est un autre défi sportif du Qatar et avec cet événement, l’ambition qatarie est claire : montrer le savoir-faire du pays en matière d’organisation afin de décrocher le Graal, l’organisation des Jeux Olympiques.

Opening Ceremony IHFLe Qatar reçoit régulièrement le Super Globe, la Coupe du Monde des Clubs de Handball

Pour ce mondial, l’émirat n’a pas lésiné sur les moyens avec un budget qui serait 10 fois supérieur à celui prévu par la France pour l’édition 2017. Parmi les investissements réalisés, on compte la construction d’une salle dernier cri de 15300 places, située en plein désert à 20 km de la capitale : bienvenue au Lusail Multipurpose Hall ! La question du taux de remplissage se pose inévitablement quand on sait que le pays compte à peine 600 licenciés. Pour cela le Qatar compte sur la venue de fans européens quitte à inviter 5000 voire 10000 personnes. Le comité d’organisation a, pour l’occasion, lancé une série de clips qui invitent les fans à acheter leur précieux sésame.

Mais les interrogations ne s’arrêtent pas là. A moins de 2 mois de l’ouverture du mondial, les forfaits successifs des Émirats Arabes Unis et du Bahreïn, vraisemblablement en raison des tensions diplomatiques avec le pays hôte posent une nouvelle fois la question de l’intérêt sportif de ces événements au Qatar.

2019 : LES MONDIAUX D’ATHLÉTISME

 L’information de la candidature qatarie victorieuse est tombée cette semaine et le monde de l’athlétisme ne semble pas encore se manifester. Ce n’est peut-être qu’une question de temps… Du temps, il n’en a pas fallu beaucoup à l’ONG Internationale Human Rights Watch pour dénoncer la décision de l’IAAF, qualifiant cette dernière d’indifférente face aux conditions des travailleurs immigrés au Qatar.

Du côté du comité organisateur, pas question de faire une nouvelle fois les frais de critiques liées aux conditions météorologiques. L’événement devrait donc avoir lieu au mois d’octobre 2019, une période de l’année où les températures dépassent « à peine » les 30°.

Doha - IAAF Diamond League 2014Doha accueille déjà la 1ère étape de la Diamond League

2022 : LE MONDIAL DE FOOTBALL

C’est sans aucun doute l’événement qui fait couler le plus d’encre : corruption, conditions de travail, chaleur… il ne se passe pas une semaine sans que la candidature du petit émirat gazier soit remise en cause. D’un côté, il y a un projet sans précédent, un événement dont le budget pourrait atteindre 200 milliards de dollars… de quoi recevoir les 400 000 touristes attendus dans des aéroports, hôtels et stades flambant neufs !

lusail iconic stadium (2)Le Lusail Iconic Stadium et 86250 places sera notamment entouré d’eau…

D’un autre, il y a la sombre réalité de l’organisation de cet événement. Le quotidien anglais The Guardian révélait que près de 4000 travailleurs originaires d’Inde, du Népal ou du Sri Lanka pourraient trouver la mort sur les chantiers, d’ici 2022. Le Qatar a récemment promis de mettre en place de nouvelles réformes relatives à ces conditions de travail. Et comme si cela ne suffisait pas, les dates de l’événement viennent aussi s’ajouter aux débats hebdomadaires puisque l’organisation du Mondial en été semble tout simplement impossible à une période de l’année où les températures peuvent dépasser les 50°. Le Qatar et la Coupe du Monde de Football 2022 ressemblent définitivement à une histoire sans fin !

Entre révolution du monde du sport business, infrastructures révolutionnaires et sujets sensibles, le Qatar poursuit sa politique d’organisation d’événements sportifs internationaux. Si l’on espère que le Mondial de handball offrira aux « Invincibles » français un 5ème titre, celui de football n’a, quant à lui, pas fini de faire la une des journaux internationaux !

Clément Menjou-Marcat

Clément Menjou-Marcat

Coordinateur marketing au sein de l'organisation des 24 Heures du Mans, avec un petit penchant pour les sujets liés aux grands événements, au sponsoring et aux équipements sportifs.
Clément Menjou-Marcat

Les derniers articles par Clément Menjou-Marcat (tout voir)

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Event, Home
Kia AVIS DE GRAND SHOW
KIA et Open d’Australie : Avis de Grand Show

Kia, sponsor majeur de la prochaine édition de l'Open d'Australie 2015 a décidé de lancer un grand jeu concours pour...

Fermer