Le Tremplin, premier incubateur de start-up sportives

La Mairie de Paris a officialisé mardi le lancement du premier incubateur de start-up dédié au sport : le « Tremplin ». Ce nouvel équipement situé dans le nouveau stade Jean Bouin, antre habituel du Stade Français Paris, ne sera toutefois opérationnel qu’en juin 2016.

An aerial view shows the newly renovated stadium Jean Bouin by architect Rudy Ricciotti

L’objectif est simple : l’innovation dans l’économie du sport ! La Mairie de Paris souhaite en effet permettre à une cinquantaine de start-up, de moins de 5 ans, de disposer non seulement de 250 postes de travail disposés sur plus de 2000 m2 mais également de bénéficier d’un accompagnement personnalisé ainsi que de financements via Paris Innovation Amorçage. Les candidats peuvent dors et déjà postuler ici et ce jusqu’au 15 janvier 2015 !

Le financement de cet incubateur est assuré par Paris Région Lab (agence de l’innovation de la Ville de Paris), la Française des Jeux engagée auprès du CNDS (250 millions d’euros annuel) ainsi que l’INSEP.

Jean-Louis Missika, adjoint au Maire Chargé des sports a déclaré que « c’est un lieu hybride, ce n’est pas qu’un incubateur. On veut qu’il y ait des visiteurs, des showrooms et des simulations. Il y aura des zones d’expérimentations ». Ce projet fut notamment un engagement de la candidate Anne Hidalgo lors de la campagne précédent son élection à la Maire de Paris.

Certes ce projet doit permettre à de jeunes entreprises spécialisées dans le big data, les objets connectés ou encore les réseaux sociaux de se développer et ainsi favoriser la création d’emplois dans le secteur sportif qui représente déjà près de 100 000 emplois en région parisienne.

Mais l’un des objectifs majeurs du Tremplin est de pouvoir intégrer des innovations aux prochaines grands événements sportifs que la France et Paris vont prochainement accueillir.

Anne Hidalgo a malicieusement déclaré que « Paris a une obligation de réussir dans le sport », vous aurez sans doute compris le clin d’œil à la future candidature aux JO 2024. Ce projet est donc une nouvelle occasion de montrer le dynamisme français en matière sportive et ainsi le valoriser lors des prochaines échéances devant le CIO.

Fabien Leybros

Fabien Leybros

Etudiant en Management du sport, passionné de sports co', fervent supporter des Girondins et du Stade Aurillacois de par mes racines cantaliennes.
Fabien Leybros

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Home, Innovation
piratage tfc
Le TFC piraté par un Yéti

Le TFC, maître dans l'art du buzz et reconnu pour ses publications décalées vient de subir le piratage de son site...

Fermer