Les produits Weareable soulèvent-ils une question d’éthique dans le sport professionnel ?

Les produits Wearable continuent d’évoluer, et les différentes ligues sportives se retrouvent à se poser de nouvelles questions sur leurs utilisations et leurs règles.

Il ne fait aucun doute que les objets connectés dit « Weareable » ont un incroyable potentiel en terme de performance ou même de marketing lorsqu’ils sont utilisés par les sportifs professionnels. On l’a abordé de nombreuses fois dans ce blog notamment avec des produits comme le bracelet HTC ou encore un vêtement technique de la marque Xelflex. Cependant la manière spécifique dont les données sont recueillies et utilisées commence à générer quelques questions d’ordres éthiques.

Le sportif professionnel deviendra-t’il Data scientist ?

Pendant de nombreuses années, les ligues et institutions sportives ont mesurées les déplacements, leurs temps de course, leurs vitesses, leurs scoring et encore beaucoup d’autres variables. Aujourd’hui, la collecte des données est devenue très précise. En effet, lors d’un match de football américain classique, il est possible de connaître la vitesse moyenne d’un lanceur au cours de sa deuxième manche de jeu lors d’un match à domicile, et la comparer instantanément avec toutes les autres manches des autres matchs qu’il a pu réaliser. Grâce à la technologie weareable, la quantité de données recueillies est encore plus grande, et surtout d’une plus grande granularité.

Wearable-Tech-Fitness-Apparel-Keep-Beat-Bra

Les technologies Weareable mesurent précisément les facteurs de performances, la santé et même le sommeil du sportifs

Une récente conférence technologique tenue à Toronto, a tenu une table ronde sur les produits Weareable et a soulevé la question de la vie privée qui est inhérente à cette tendance de plus en plus populaire dans les sports professionnels. Alors qu’il n’est pas rare pour une équipe de vouloir maitriser l’ensemble des données disponible vis-à-vis de ses joueurs, certains se posent la question de savoir jusqu’où aller face à la vie privée du sportif professionnel ?

Parmi les facteurs clés mis en avant lors de ce débat sur les dispositifs Weareable, l’argument premier montre que l’évolution de la technologie a eu lieu plus rapidement que les conventions collectives qui décident de la façon dont les ligues professionnelles et leurs joueurs interagissent. Par exemple, la NFL a maintenant ses joueurs portant l’identification par radiofréquence (RFID) des puces qui se trouvent dans leurs épaulettes. Ceci permet de suivre les mouvements de chaque joueur et de les transmettre en temps réel. Cette technologie permet aux médias de partager les distances parcourues durant une course et d’autres données intéressantes alors que le jeu est encore en cours.

zebra-technologies

Cependant, les produits Weareable peuvent aussi aider à suivre beaucoup plus et fournir une quantité  d’information sur la santé et le mode de vie d’un joueur.

La question qui se pose maintenant est la suivante: à quel moment le suivi va-t-il trop loin ?

Mathieu Bénardeau
Follow me

Mathieu Bénardeau

Triathlète à mi-temps & addict au world wide web/tech
Mathieu Bénardeau
Follow me

1 Comment

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Home, Innovation
couv
Le sponsoring responsable au cœur des réflexions

Le 1er colloque du Comité Ethique & Sport s’est tenu mardi 10 novembre à la Sorbonne. Le thème de débat...

Fermer