Olympique Lyonnais : Objectif 2016

Après d’excellents résultats sportifs de 2000 à 2010 (7 titres de champion de France et une demi-finale en Ligue des champions), l’Olympique Lyonnais peine à retrouver les sommets atteints les années précédentes. Après 3 dernières saisons délicates, le club se tourne d’ores et déjà vers l’avenir.

A l’occasion de la traditionnelle photo officielle qui s’est tenue la semaine dernière, le président de l’OL, Jean-Michel Aulas a accordé au quotidien Le Parisien un entretien afin d’aborder la stratégie de l’OL et la prochaine rencontre en Ligue 1 face au PSG.  Le dirigeant Rhodanien a répondu a une question sur les orientations futures du club :

« On entrera dans le stade des Lumières au plus tard en janvier 2016. Il faut faire en sorte d’être en position de se qualifier pour la Ligue des champions à ce moment-là. Il faut être pondéré, mais nous voulons jouer la Ligue des champions 2016-2017.« 

Celui-ci sous-entend que l’OL aura du mal à retrouver un effectif lui permettant d’aller titiller les cadors du championnat avant l’acquisition du « Stade des Lumières ».

« Il nous faut un stade à la pointe en Europe. Mais ce n’est pas la peine d’avoir ce stade 2.0 de 60 000 places si on n’a pas l’équipe qui va bien avec. Ça signifie moins de départs et plus d’arrivées. »

Le Stade des Lumières, enceinte ultra-moderne de 60.000 places (dont 6000 places VIP environ) sera d’ailleurs utilisé lors de l’Euro 2016 et pourra également accueillir des finales européennes. Le successeur de Gerland devrait créer de nouvelles expériences de consommation pour les spectateurs français puisqu’il sera possible de commander une collation depuis son siège et d’interagir entre spectateurs via des réseaux 3G/4G mais aussi grâce aux 25.000 connexions wifi simultanées proposées par le stade. Afin de favoriser d’excellentes expériences spectateurs, l’accès au stade a également été vu en grand. En effet, en plus des traditionnels transports en commun, 2 gares et 2 aéroports seront situés à proximité immédiate de l’enceinte. Au niveau sponsoring, les partenaires seront bien évidemment mis en évidence à l’intérieur du Stade des Lumières qui devrait également changer de nom puisque le dossier du Naming est géré en personne par Jean Michel Aulas. Le partenaire automobile du club, Hyundai, a d’ailleurs prolongé le partenariat avec l’OL jusqu’en 2016. Année durant laquelle le 4ème constructeur automobile mondial pourrait décider d’apposer sa marque à l’enceinte profitant ainsi de cette visibilité lors de l’Euro 2016 dont le constructeur est un des partenaires principaux.

Enfin, le Président de l’OL est également revenu sur la situation du PSG et s’est montré compatissant avec le champion de France en titre. En effet, celui-ci juge qu’il serait dommage que le Fairplay financier empêche certains club de grandir, même si « il faut rester vigilants pour que la concurrence ne soit pas complètement écrasée ». M.Aulas précise que le désengagement d’actionnaires-mécènes serait dommageable pour le football français en général. En effet, l’ensemble des clubs semble bénéficier des différents investissements réalisés par le PSG ou encore Monaco puisque les stars attirent les spectateurs dans l’ensemble des stades français.

Thomas Henry

Thomas Henry

Étudiant en Management du sport, ex-triathlète et passionné de sport. Mon week-end rime avec Premier League, et les mois d'Avril-Mai-Juin avec Playoffs NBA !
Thomas Henry

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Home, Sponsoring
assises sporsora
Sporsora : « Le marketing sportif face aux défis de l’innovation »

Depuis maintenant quatre ans, les Assises SPORSORA réunissent au Medef les différents acteurs de l’économie du sport. Ces assises permettent à...

Fermer