Rendez-vous avec Laurent Colette, Directeur Marketing et Commercial du FC Barcelone

Pour cette nouvelle édition du « Rendez-vous du mois », la rédaction a interrogé Laurent Colette, Directeur Marketing et Commercial du FC Barcelone. Après son triplé historique et à quelques semaines de la reprise officielle, le club Catalan entamera cette nouvelle saison avec l’envie de réitérer l’exploit de l’année passée.

  • Bonjour Monsieur Colette, Laurent colette interview fc barcelonepouvez-vous vous présenter ?

Diplômé de l’EM Lyon, j’ai débuté ma carrière chez l’Oréal avant de poursuivre une carrière dans le marketing chez Nielsen, Best Foods, Nike et Universal Studios. J’ai été une première fois au FCB comme directeur d’exploitation entre 2003 et 2006, puis après une étape dans le conseil stratégique international, je suis revenu au FCB en 2010 comme directeur Marketing et Commercial

  • Pouvez-vous nous détailler vos fonctions actuelles au FC Barcelone ?

Je suis Directeur Marketing & Commercial ; j’ai deux fonctions : alimenter et solidifier la marque, ainsi que la source des revenus.

Le FC Barcelone et le Real Madrid, se partagent 41 % des droits TV de la Liga, 135 millions chacun.

  • Le Real Madrid achète des stars mondiales quand le FC Barcelone capitalise sur sa formation. Comment le club Catalan fait-il pour être au coude-à-coude avec les Merengues lorsque l’on compare les recettes engrangées ?

Nous avons la chance que nos pensionnaires du centre de formation peuvent devenir un jour des stars mondiales, comme Iniesta, Messi, Xavi, Pique, Pedro, Busquets…Nous ne nous comparons pas avec la concurrence et avons notre propre modèle de développement économique

  • Le FCB est un exemple à l’échelle mondiale dans le domaine du digital. Que fait-il de plus que les autres pour développer sa communauté et se différencier des autres grandes équipes européennes ?

Nous avons cru très tôt sur la force des nouvelles technologies et avons agi/investi en conséquence. Nous sommes depuis des années leader mondial sur ce terrain et restons toujours sur le qui-vive pour anticiper les évolutions de fond et proposer des outils qui renforcent la connectivité avec nos supporters qui sont partout dans le monde. Rien que sur notre site web en japonais ou indonésien, nous proposons 7 nouvelles chaque jour, ce qui suppose un important effort de production et d’édition.

fc-barcelone

  • Le club catalan est un exemple sur tous les tableaux, mais lui arrive-t-il de rencontrer des difficultés ? Si oui, lesquelles ?

Bien évidemment, nous passons comme tout le monde par des moments d’incertitude, de réflexion, de remise en question. Comme toute entreprise qui prend le pari de l’innovation, il y a toujours un risque d’essuyer des revers. Mais c’est ainsi que nous apprenons et que nous arrivons à nous améliorer.

  • Quels arguments mettez-vous en avant pour développer la marque FCB à l’étranger, et plus particulièrement hors Europe ?

Nous nous basons sur un certain nombre de paramètres spécifiques qui nous permettent de diffuser un positionnement durable, concret et unique. Ces paramètres sont notre style de jeu, nos stars mondiales, nos valeurs, notre pari sur la formation et notre compromis social via notre Fondation, sans oublier le fait que nous sommes une démocratie, fait relativement rare dans le monde du football.

fc barcelone interview messi

  • Quel regard portez-vous sur les stratégies marketing développées par les clubs français, et plus particulièrement celle du PSG qui a l’ambition de tout gagner ?

Je me garderai bien d’émettre un quelconque jugement sur le clubs français vu que vivant en Espagne depuis 24 ans, je n’ai pas suffisamment d’information pour suivre de près ce qui se passe. Je connais bien les dirigeants du PSG et comme français, je suis fier qu’un Club de l’Hexagone affiche cette ambition et en plus se donne les moyens pour y arriver. Le football a besoin de fraicheur grâce à de nouvelles propositions qui renouvellent le panorama.

  • Le club prend un nouveau virage en sortant un maillot aux bandes horizontales. Pourquoi ce changement et comprenez-vous les critiques émises par les fans vis-à-vis de cette « révolution » ?

Les critiques ont finalement été relativement modestes et il y a depuis le lancement une satisfaction de voir le succès commercial de cette innovation. Le FCB évolue, se modernise et témoigne avec cette proposition une nouvelle mais fidèle manière d’exprimer l’identité du Club.

  • Question finale, à notre habitude, quel est le rendez-vous sportif qui vous a le plus marqué ?

Comme français, la semi-finale perdue en 82 contre l’Allemagne à Séville. Comme fan du Barça, le 5-0 en 2010 contre le Real Madrid, match parfait de tous les points de vue.

Merci à Laurent Colette pour sa disponibilité et le temps qu’il nous a consacré, et nous lui souhaitons une belle année sportive 2015/2016.

Benjamin Michel-Marçais
Suivre

Benjamin Michel-Marçais

Ancien squale au parfum chloré, actuellement à la recherche des meilleurs empanadas.
Benjamin Michel-Marçais
Suivre

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Home, Rdv du mois, Sponsoring, Timeline
GoPro HERO4 Session
HERO4 Session : la petite dernière de GoPro

Un été 2015 placé sous le signe de la légéreté et ce, même pour GoPro qui nous dévoile enfin son...

Fermer