Rendez-vous avec Guillaume Dubourg, Directeur commercial au HBC Nantes

Pour cette nouvelle édition du « Rendez-vous du mois », la rédaction a interrogé Guillaume Dubourg, Directeur commercial au HBC Nantes. Vainqueur de la Coupe de la Ligue 2015 et actuellement 6e du championnat, le « H » a de belles ambitions pour les années à venir.

  • dubourgBonjour Guillaume, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, Guillaume Dubourg, j’ai  28 ans, en couple et futur marié fin Août 2015 si elle dit «oui». Vendéen d’origine et néo nantais depuis 2011, j’aime les défis, innover dans le domaine du marketing sportif et surtout rencontrer de nouvelles personnes. Je pense être un bon vivant et j’apprécie de le faire partager professionnellement et personnellement.

  • Pouvez-vous nous détailler vos fonctions actuelles au HBCN ?

Ma fonction au sein du « H » est de concevoir le catalogue marketing et de vendre les différentes prestations tout simplement. J’ai été nouvellement promu comme Directeur commercial.

  • Pouvez-vous exposer le projet à moyen et long terme du club ?

À moyen terme, le projet du club est de figurer dans le Top 4, se qualifier en coupe d’Europe chaque année et de remporter un titre. D’un point de vue commercial, nous souhaitons fédérer un maximum d’entreprises à notre projet tout en écrivant notre une histoire avec un grand « H ». Nous ambitionnons d’aller un chercher un budget proche de 5-6 Millions d’euros afin de figurer en ligue des champions et rayonner comme le club de handball du grand ouest.

victoire

  • En tant que responsable commercial vous travaillez sur différents projets, quels sont-ils et quel est leur intérêt, notamment ceux avec vos partenaires ?

Chaque année les projets sont différents, l’année dernière c’était la mise en place d’une vraie E-boutique avec Sigma informatique. Cette saison un site business HBCN a été dédié aux partenaires pour la mise en avant d’actualités économiques et un annuaire a été créé. La saison prochaine c’est une boutique physique et un suivi des stocks avec Timcod comme partenaire fournisseur. Nous réfléchissons sur la notion d’interactivité avec les partenaires et le grand public avec la nouvelle salle et son Cube LED. Deviendrons nous peut être le club orientant le plus son développement sur l’expérience client et le data dans le sport ? L’intérêt est de continuer à progresser et créer en permanence une valeur ajoutée économique ou sociale pour le HBC Nantes et ses spectateurs, supporters et partenaires.

  • Êtes-vous amené à entrer en concurrence avec les autres clubs sportifs professionnels de la métropole Nantaise ? À quel niveau et quelle(s) en sont la/les conséquence(s) ?

Nous sommes en permanence en concurrence que ça soit avec un autre sport indoor ou bien un sport outdoor. On bataille sur certains dossiers avec le FC Nantes pour attirer de nouveau partenaires sur les prestations VIP notamment. La visibilité est en développement pour notre sport et nous continuons d’avancer avec Beinsports pour notre première année avec ce diffuseur. Il faut admettre que le football est une machine de guerre concernant la popularité médiatique et nous espérons réduire cette différence avec la Ligue National de Handball.

C’est parti pour le premier club entreprise de la saison 2014/2015 !

Une photo publiée par HBCNantes (@hbcnantes) le

 

  • Quels sont les arguments mis en avant par le HBCN pour dénicher de nouveaux partenaires commerciaux ? Dans le contexte économique actuel, est-ce difficile ?

 Notre axe est orienté sur un bon rapport qualité/prix tout en apportant une démarche de proximité avec les partenaires, les joueurs et le club. On ne gagne pas à tous les matchs mais il faut identifier les points clés afin de répondre encore mieux aux attentes des partenaires. Nous proposons plus de 40 prestations de partenariat différentes afin de répondre aux besoins de toutes les sociétés. Le contexte est difficile c’est un fait mais c’est notre métier de trouver des solutions à ces freins, le plus difficile est de développer de nouveaux partenaires majeurs avec un engagement pour plusieurs saisons

  • Que recherchent vos partenaires commerciaux lorsqu’ils s’engagent avec vous ? Est-il possible pour eux de mesurer l’impact de leur partenariat avec le HBCN ?

 Nos partenaires commerciaux en général recherchent à développer leurs relations clients lors des matchs avec les formules VIP. Pour les partenaires principaux, c’est un ensemble « Visibilité et VIP ». Nous travaillerons étroitement avec la LNH, nous avons notre première étude de retour sur la visibilité TV des partenaires principaux. On a pu remarquer que la visibilité terrain avait un très fort impact TV presque autant que la visibilité maillot.

  • Votre nombre de partenaires a doublé en quatre ans pour arriver à plus de 200 entreprises. Est-ce un choix ou une obligation d’en avoir autant ? En quoi cela vous semble-t-il un avantage et/ou un inconvénient ?

On est parti du principe que nous étions plus fort avec un nombre de partenaires important. Il est plus facile de développer des petits partenaires financiers que d’obtenir quelques gros partenaires financier à partir de 100 000 euros. C’est également une gestion de risque par rapport à nos objectifs à atteindre. Si quelques partenaires nous quittent pour diverses raisons, on peut plus facilement se retourner ce qui n’est pas le cas quand on se base sur quelques partenaires principaux. Régulièrement des clubs pros disparaissent du paysage à cause de problème financier. Pour le HBC Nantes, c’était une obligation dans un premier temps et un vrai choix de faire adhérer un maximum d’entreprises à notre projet afin de partager notre histoire. Nous arrivons officiellement à 250 partenaires pour la saison 2014-2015

 

IMG_0975

 

  • Quelle est la part du sponsoring dans le budget du club, notamment face aux droits TV ?

Aujourd’hui au HBC Nantes, c’est environ 1.7 millions d’euros de partenariats privés (hors billetterie et merchandising) pour un budget de 4.2 millions d’euros. Les droits TV représentent que 2.5% du budget.

  • À l’image de la Ligue 1 de football, voyez-vous d’un bon œil l’investissement réalisé par les Qataris au PSG Hand ?

Les Qataris investissent massivement dans le sport et il est vrai qu’au début c’est toujours un peu frustrant d’une saison à l’autre d’avoir un club avec un budget 2 fois supérieur au nôtre. Cependant, il faut avouer que lorsque le PSGHB se déplace, nos recettes billetterie et hospitalités explosent. D’ailleurs on réalise le record d’affluence sur un match de championnat avec 10 753 spectateurs tous sports* collectifs confondus. (*sports de salle)

  • Question finale, à notre habitude, quel est le rendez-vous sportif qui vous a le plus marqué ?

 J’hésite, je dirais le 1er Final Four Ligue des Champions à Cologne en 2011 pour le handball et pour le sport en général les JO de Londres avec un Club France de folie et une ambiance de communion avec tous les peuples.

Merci à Guillaume Dubourg pour sa disponibilité et le temps qu’il nous a consacré !

Benjamin Michel-Marçais
Suivre

Benjamin Michel-Marçais

Ancien squale au parfum chloré, actuellement à la recherche des meilleurs empanadas.
Benjamin Michel-Marçais
Suivre

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Home, Rdv du mois
FFBB_MAILLOTS_BBR
Euro 2015 : Adidas dévoile les maillots de l’Équipe de France de Basket

Dans quelques mois, sur les parquets de l’Arena de Montpellier, les compteurs seront remis à zéro. Pour l'équipe de France...

Fermer