Sporsora et l’innovation, moteurs du sport de demain

Jeudi 25 septembre se sont tenues les 4èmes Assises Sporsora de l’économie du sport. Le rendez-vous sportif a eu la chance d’y assister au siège du MEDEF. Retour sur cette expérience riche en débats, avec l’innovation comme sujet central.

Laurent Damiani, président fondateur de Sporsora, a ouvert la voie en évoquant les piliers du sport : des traditions mais aussi des innovations ! Il a entamé cette journée aux côtés de Thierry Braillard (Secrétaire d’Etat aux Sports), de Geoffroy Roux de Bezieux (Vice-président délégué de MEDEF) et de Carine Galli (Journaliste Eurosport / L’Equipe 21 / RMC) en qualité de modératrice.

Les acteurs de l’économie du sport l’ont dit

Ses propos ont été partagés avec Richard Attias (Président fondateur de Richard Attias & Associates, producteur du Doha Goals Forum), Claude Revel (Déléguée Interministérielle à l’Intelligence Economique) et Jean-Michel Blanquer (Directeur général de l’ESSEC). Leurs paroles incitent à entreprendre en unissant les forces en présence. Le Big Data a été abordé et le partage des connaissances paraît indispensable pour satisfaire le « spect’acteur ».

« Il faut s’appuyer sur la R&D, l’innovation doit être au service du sport et des sportifs » Astrid Guyart – Fleurettiste olympique et ingénieur aérospatial Astrium EADS.

Thierry Braillard accompagnait les sportifs sur ce débat. Marion Bartoli (Vainqueur de Wimbledon 2013, consultante) et Jérémy Roy (Coureur cycliste de l’équipe FDJ) insistaient sur la beauté du sport car l’humain a le dessus sur la technologie. Une spécificité clé à conserver. Les sportifs ont envie de participer à l’innovation de leur sport, ils demandent seulement qu’on respecte leurs ressentis sans en faire des robots.

« On innove pour que la performance et l’expérience soient meilleures » Guillaume de Monplanet – Directeur de la marque Adidas.

La réflexion sur les innovations au bénéfice du consommateur, du fan et du pratiquant était illustrée de chiffres par Virgile Caillet (Directeur KantarSport). Vincent Amalvy (Chef du Service des Sports AFP), Didier Barbé (Vice-président marketing et communication IBM France), Jérémy Botton (Directeur général délégué Fédération Française de Tennis) et Xavier Spender (Président directeur général L’Equipe 24/24) ont encouragé l’insertion de la technologie dans les innovations. Cependant, le caractère émotionnel, intuitif, imprévisible du sport s’avère être une clé à faire perdurer. Le digital oui, faire de l’ombre au direct non.

« Notre ambition est de construire un championnat très international sur un héritage très français » Peter Bayer – Directeur général OSM / IMOCA Ocean Masters.

Lucien Boyer (PDG de Havas Sports & Entertainment) a animé le débat en anglais aux côtés de Peter Bayer et de Chris Haynes (Director of External Affairs de Sky Sports / Team Sky). La France est un vivier de talents remarquable dans le monde de la voile et du cyclisme. Ces deux sports s’inspirent de notre savoir en vue d’aller encore plus loin et de toucher le monde entier.

 Alban Dechelotte – Responsable des partenariats pour la région Europe Nord-Ouest The Coca-Cola Company.

Phillipe Cardon (Vice-président Europe / PDG France Benelux Sony Computer Entertainment), Jean-François Greco (Directeur général adjoint Intersport), Baptiste Kern (Directeur marketing et développement Amaury Sport Organisation) et Charles Lantiéri (Directeur général délégué FDJ) recherchent des partenariats dans la durée afin de développer un discours légitime. Il faut innover en s’inspirant de la concurrence et en étant à l’origine de concepts. Cependant, il ne faut pas que cela mette en péril l’activité phare du groupe.

Des innovations marquantes

Coca-Cola s’est associé à Ubisoft autour du jeu « Just Dance Now ». La marque de soda cherche à promouvoir la pratique physique et le sport-santé à travers une application mobile gratuite.

Le e-sport est en pleine expansion. Les exemples de la League of Legends et de la GT Acamedy ne nous feront pas mentir… Coca-Cola pour l’un et Playstation pour l’autre y sont investis.

Une vraie passion oui, est-ce un sport à part entière selon vous ?

La collaboration entre IBM et la Fédération Française de Tennis à travers le Slamtracker marche à merveille.

La Boost Battle Run : une course entre quartiers parisiens.

Enfin, l’Allianz Riviera Lab offre des opportunités inédites aux supporters niçois.

Alors, quelle innovation vous fait vibrer ?

Sporsora voit toujours plus loin, l’association contribue au développement de l’économie du sport et encourage la professionnalisation du marketing sportif.

Vous désirez plus d’informations à propos de cette intense journée : tous les moments phares sur le hashtag #SPORSORA2014.

Antoine Poirier

Antoine Poirier

Etudiant en management du sport, tennisman compétiteur depuis toujours. Continuellement à l'affût de nouveauté !
Antoine Poirier

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Event, Home, Innovation
tt-gopro-hed-2014
GoPro et la NHL signent un partenariat pour notre plus grand plaisir

GoPro et la Ligue Nationale de Hockey (NHL) viennent de signer un partenariat afin de permettre aux téléspectateurs d'imaginer ce...

Fermer