Wings For Life World Run : la révolution est en route !

Wings for Life World Run n’a pas seulement bouleversé le calendrier du monde du running en proposant un concept totalement innovant. Cette course s’apprête aujourd’hui à révolutionner la façon de courir une compétition !

Sujet_compete_with_the_world_210415

Catch me if you can ! (Attrape-moi si tu peux !)

Pour celles et ceux qui ne le connaîtraient pas encore, un petit rappel s’impose. Le principe   est simple : le coureur quel que soit son niveau et c’est important de le préciser puisque débutant comme confirmé peuvent vivre cette expérience unique, part à un instant T. Au bout de 30 minutes, une voiture conduite par une célébrité démarre et roule à une vitesse constante. Lorsque celle-ci rattrape les coureurs, ils doivent s’arrêter. En 2015, il aura fallu   attendre 36 km pour que la dernière femme soit rattrapée (Leharna Mardsen) et 74 km pour que le dernier homme (Simon Munyutu) termine sa course.

Lancée en 2014, la course Wings for Life World Run a pour but de récolter des fonds destinés à la Wings for Life Spinal Cord Research Foundation (fondation pour la recherche sur la moelle épinière). 100% des frais d’inscriptions et des donations au Wings for Life World Run sont intégralement investis pour trouver les moyens de soigner les lésions de la moelle épinière. Cela explique la présence de cette course dans le monde entier, afin de redonner l’espoir de remarcher aux personnes handicapées. Et pour que la médecine progresse en ce sens, il faut lui en donner les moyens.

Event participants run during the Wings for Life World Run in Rouen, France on May 3, 2015.

Event participants run during the Wings for Life World Run in Rouen, France on May 3, 2015.

Une course internationale pour une cause universelle

L’édition 2015 a réuni 101 280 participants dans 33 pays répartis sur 12 fuseaux horaires, permettant de récolter 4,2 millions d’euros pour la recherche. Course unique de par son originalité, des coureurs du monde entier partent exactement au même moment, que ce soit équipés d’une frontale au Japon ou à la tombée de la nuit aux Etats-Unis. En   France, la course partira à 13h de Rouen, ville retenue car elle offre un parcours parfaitement roulant sur plus de 80km, contrainte technique pas aussi simple à remplir. Il faut en effet que toutes les conditions soient réunies pour permettre aux coureurs d’être en parfaite sécurité notamment les handisports qui sont évidemment les bienvenus pour relever le défi.

Crew members work at the Global Race Control of the Wings for Life World Run in Spielberg, Austria on May 3, 2015.

Crew members work at the Global Race Control of the Wings for Life World Run in Spielberg, Austria on May 3, 2015.

Nouveauté 2016 : l’application Wings For Life World Run-Selfie Run

Tout le monde ne peut pas forcément être présent à Rouen le jour J. Alors Redbull a mis en place l’application Wings For Life World Run-Selfie Run, qui permettra à tout coureur où  qu’il soit en France de prendre le départ et de suivre la progression de la « catcher car », qui marquera comme pour les coureurs présents à Rouen la fin de son défi. Evidemment l’idéal est de constituer un groupe d’amis pour rendre l’événement encore plus ludique et fun. Les   kilomètres parcourus seront bien entendu comptabilisés dans le total global et l’inscription en ligne permettra là aussi de collecter des fonds pour la Fondation. L’application est gratuite et téléchargeable sur Apple Store et Android. Il y aura peut- être le vainqueur de l’édition 2016 parmi les coureurs connectés ? Rendez-vous le 8 mai pour le savoir !

Le Wings for Life World Run en France Lieu : Rouen Date : 8 mai 2016 Départ : 13h  (heure française) Dossard : 25€ pour les 3000 premiers inscrits Vainqueurs France 2015 :   Simon Munyutu avec 74 km et Leharna Mardsen avec 36 km. Pour plus d’informations sur les modalités d’inscriptions, rendez-vous sur   www.wingsforlifeworldrun.com/fr/fr/rouen/.

Fabien Leybros

Fabien Leybros

Etudiant en Management du sport, passionné de sports co', fervent supporter des Girondins et du Stade Aurillacois de par mes racines cantaliennes.
Fabien Leybros

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Event, Home
2012+London+Paralympics+Day+8+Athletics+UWIO8qByglhx
Rio 2016 avec Fosburit : Gautier Simounet

A l'approche des Jeux Olympiques de Rio 2016, nous vous présentons les acteurs à suivre cet été en partenariat avec...

Fermer