Ligue 1 : le mercato des sponsors

En cette intersaison, les négociations avec les partenaires se multiplient à l’instar de celles avec les équipementiers ou les joueurs. De nombreux clubs de Ligue 1 en profitent pour revaloriser les espaces de visibilité qu’offrent leurs tenues.

Petit tour de France du mercato des sponsors…

Le LOSC a d’ores et déjà annoncé qu’Etixx, société spécialisée dans la commercialisation de produits nutritionnels pour sportifs, serait présent sur la face avant du maillot. Cette entreprise fait partie du groupe Omega Pharma dirigé par Marc Coucke qui est également le potentiel repreneur du club. Etixx remplace ainsi Partouche, partenaire historique du LOSC.

Le Racing Club de Lens s’est vu hier interdit de monter en Ligue 1 malgré son appel auprès de la DNCG. Le club nordiste conserve néanmoins l’espoir d’évoluer à l’échelon supérieur et devrait faire appel de cette décision auprès du CNOSF. Côté business, le RCL a officialisé la venue de Unibet dans le bas du dos, à la place d‘Invicta qui s’installe sur la poitrine des Sang et Or. McCain devrait être de nouveau visible sur le short.

Du coté du Stade de Reims, aucun changement sur la face avant du maillot puisque que Sanei ascenseurs, Geodis Calberson ainsi que Caillot renouvellent. Pour le dos, l’agence de pub Epsilon Global.com fera de nouveau partie de l’aventure.

Plus à l’Est, le FC Metz fraîchement promu en L1 arborera le groupe Inter-Conseil sur la face avant de son maillot away. Cette société est partenaire de longue date du FC Metz, tout comme Volvo Theobald, qui sera cette année encore sur la face avant du maillot home. Pour ce partenariat, Volvo a décidé d’associer les fans des grenats à leur démarche de sponsoring en leur laissant la possibilité de choisir le design de leur logo par le biais d’un vote entre 2 designs, organisé sur le site internet du club.

Ça bouge également chez les « Verts » puisque la célèbre marque « Piscines Desjoyaux » renforce son partenariat avec l’ASSE et sera visible sur les shorts. La marque remplacera Rapid Croq, spécialisé en alimentation et objets pour animaux de compagnie, qui ne renouvelle pas. Pour le dos, Belwell connect (groupe Visiomed), spécialiste du numérique et de l’électronique médical remplacera Mister Auto.com. Ce contrat a été négocié pour 3 ans par Sportfive. Winamax reste le sponsor maillot principal.

Chez l’historique rival et voisin Lyonnais, nous pourrons toujours voir Hyundai sur le maillot ainsi que Oknoplast sur le short, leader dans le domaine de la menuiserie de portes et fenêtres, qui est aussi présent au Borussia Dortmund ainsi qu’à l’Inter Milan. Il faudra patienter pour savoir si Cegid dirigé par JM Aulas, MDA et Inter Marché renouvellent.

Du coté d’Evian Thonon Gaillard qui a connu une saison compliquée aussi bien en coulisse (changement de président l’été dernier) que sur le terrain, Danone ne prolonge pas l’aventure avec la section professionnelle commencée il y a pourtant 9 ans. Le groupe agroalimentaire versait chaque année 1 million d’euros… Toutefois, Danone continuera de financer la section amateur et les jeunes à hauteur de 2,5 millions d’euros. Le remplaçant de Danone en tant que partenaire officiel du club sera MSC croisière. Aucun montant officiel n’a été communiqué, cependant il semblerait que ce partenariat se chiffre à hauteur de 1,3 million d’euros par saison.

Plus au sud, l’AS Monaco et Triangle Intérim prolongent, où le logo sera présent sur la manche gauche du maillot monégasque, sur les tenues d’échauffements, d’entrainement ainsi que sur de la panneautique LED à Louis II. Toutefois, des changements seront notables sur le maillot puisque Afflelou alors présent dans le dos en fin de saison dernière affichera son logo sur la poche poitrine. Autre nouveauté, Fedcom sponsor depuis plus de dix ans sur la face avant ne sera plus présent puisque le groupe spécialiste en fertilisants ne peux plus assumer les rêves de grandeur du propriétaire russe. Nous ne connaissons toujours pas son successeur à ce jour.

Pour l’heure, rien à signaler pour le voisin Azuréen de l’OGC Nice qui devrait conserver son sponsor principal les Mutuelles du Soleil .

Idem pour l’Olympique de Marseille avec Intersport. Seule nouveauté, le partenariat avec Rodania devenant ainsi l’horloger officiel du club et qui sera visible sur l’écran géant lors du décompte du temps ainsi que sur différents supports de visibilité au Vélodrome.

Sur l’île de beauté, le SC Bastia n’a pas encore communiqué sur les changements ou les renouvellements de ses sponsors. Seule certitude, il semblerait qu’Oscarro fasse de nouveau parti de l’aventure. Le club innove cependant en lançant sa nouvelle formule VIP, la “Casa Pietra”, du nom d’une célèbre bière corse.

Rendez-vous dans quelques jours pour le second volet de ce tour de France des clubs !