Grigor Dimitrov sur les traces de Roger Federer

Roger Federer, considéré comme l’un des plus grands tennismen de tous les temps, a réussi tout ce qu’il a entrepris : il réalise une carrière sportive exceptionnelle, il s’appuie sur une vie de famille stable et une image de marque respectée. En somme, un vrai numéro 1 ! Un exemple que semble suivre Grigor Dimitrov, du fait de sa ressemblance gestuelle et de son talent aussi inouï que le Suisse, mais aussi grâce à son charisme « bankable ».

Roger Federer : un sportif hors normes et un businessman réfléchi

La légende vivante du tennis a prouvé lors du dernier Wimbledon qu’elle était encore compétitive. A l’aube de ses 33 ans, Roger Federer n’est plus numéro 1 mondial sur le terrain mais il le reste en dehors en tant qu’icône marketing de son sport.

Figurant depuis des années parmi le classement Forbes des sportifs ayant la valeur marchande la plus forte, il se retrouve cette année leader ! A égalité avec le golfeur Tiger Woods, les deux hommes ont touché, sur l’année 2013, 34 millions d’euros ! Maria Sharapova est la première femme de ce classement. Roger Federer collectionne les plus honorables distinctions depuis son avènement à la première place mondiale. En 2011, une étude réalisée par le « Reputation Institute » a révélé que Roger Federer était la 2ème personnalité la plus respectée au monde, derrière Nelson Mandela. Cette reconnaissance est notamment due à son investissement humanitaire, en partie lié à sa propre fondation -Fondation Roger Federer- créée en 2003 afin d’aider les personnes défavorisées tout en promouvant le sport dans le monde.

Parmi ses sponsors ne se trouvent que des partenariats d’exception. Sur le terrain, il porte une tenue Nike, badgée de sa propre collection RF. A la fin de ses matches, son contrat avec Rolex l’engage à porter une montre de la marque. Concernant ses autres sponsors, on peut citer Gillette, Jura, Credit Suisse, Lindt, Mercedes-Benz, Nationale Suisse, Moët & Chandon, sans oublier Wilson, qui lui fournit ses raquettes depuis ses premiers éclats sur le circuit professionnel. La semaine dernière, Roger Federer a présenté son nouvel outil pour la tournée nord-américaine. Il a comme à son habitude laisser ses fans en attente avant de les mettre dans la confidence.

Roger a annoncé ses intentions de poursuivre sa carrière jusqu’aux Jeux Olympiques de 2016, rêvant encore probablement de ce titre prestigieux manquant à son palmarès. D’ici là, on sait que les sponsors ne l’abandonneront pas. En revanche, il sera peut-être devancé par un certain Grigor Dimitrov…

Grigor Dimitrov, un numéro 1 en devenir

DimitrovSouvent surnommé « Baby Fed » en raison de son style aussi épuré que le Suisse, le Bulgare de 23 ans rappelle Federer par ses gestes tennistiques quasiment semblables à sa source d’inspiration, mais également par son attitude sur et en hors du court. Formé en partie en France, à l’académie Mouratoglou, il est rentré dans l’histoire de son pays en étant le premier Bulgare à remporter un tournoi ATP depuis la création de l’ère Open. En 2007, il est élu star montante internationale.

Dimitrov plaît aux publicitaires par son charisme évident, sa « gueule d’ange » et sa profonde sympathie. Sa relation, née en 2012, avec la championne russe Maria Sharapova le maintient sur le devant de l’affiche et accentue sa cote de popularité. Le «Sugarboy» a les atouts d’une icône marketing : la jeunesse, le talent et un look séduisant !

Il est considéré comme un des athlètes les plus « marketables » selon le top 50 2014 du magazine britannique Sports Pro, en figurant à la 5ème place. Petit clin d’œil à Eugénie Bouchard qui figure à la 13ème place, confirmant son nouveau statut de « Golden Girl.

Il est l’ambassadeur idéal de Nike pour s’adresser à la nouvelle génération. A l’instar de Roger Federer, il bénéficie d’une tenue personnalisée sur les terrains.

Dimitrov arrive à maturité sur le circuit, il a maintenant prouvé qu’il a son propre style de jeu. Il n’est pas un « Federer bis » mais un concurrent du maître suisse qui compte bien écrire son histoire. Sa capacité à gratifier le public de points magiques en fait l’un des joueurs les plus suivis du circuit. Tout le monde sait qu’il a le potentiel pour être numéro 1 mondial ! Grigor est de plus en plus proche du sommet. Il vient de rentrer dans le top 10 mondial pour la première fois. Son association avec Roger Rasheed, ancien entraîneur de Hewitt et Tsonga, contribue à son ascension vers les top players. Il est désormais autant armé physiquement que mentalement et techniquement. Sa récente demi-finale à Wimbledon est un signe de sa progression constante. On ne devrait pas tarder à le voir accrocher un grand titre à son palmarès.

Certes Roger n’est plus le maître incontesté du tennis actuel, cependant, sa notoriété n’en subit pas les conséquences et ses contrats publicitaires prouvent qu’il fait partie des plus grands. Dimitrov ne rentre pas encore dans ce cercle de champions mais il a un chemin tout tracé vers la gloire. A lui de franchir un cap sur le terrain et les sponsors suivront…

Antoine Poirier

Antoine Poirier

Etudiant en management du sport, tennisman compétiteur depuis toujours. Continuellement à l'affût de nouveauté !
Antoine Poirier

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Home, Sponsoring
nike-rise-campaign-basket-ball-lebron-bryant
Nike crée la première télé-réalité du basket, avec LeBron James et Kobe Bryant

Cet été, Nike s'installe en Chine et part à la rencontre de jeunes joueurs de basket-ball passionnés pour lancer la...

Fermer