Formula E, c’est reparti pour une nouvelle saison

Ce weekend se tenait le premier rendez-vous de la seconde saison de Formula E. Pour l’occasion, c’est sur le continent asiatique et plus précisément en Chine que les pilotes des monoplaces électriques s’étaient donnés rendez-vous. Pour la petite histoire, c’est le suisse Sébastien Buemi de l’écurie Renault e.Dams qui s’est imposé sur le tracé urbain qui entoure le stade olympique de Pékin.

Côté écuries, cette deuxième saison regroupe à nouveau 10 teams et enregistre l’arrivée d’anciennes stars de la Formule 1 dont le canadien Jacques Villeneuve. Mais parmi les nouveaux pilotes engagés sur la saison, on notera surtout la présence de la pilote suisse Simona de Silvestro qu’on avait déjà pu croiser lors des deux dernières courses londoniennes en juin dernier.

Côté sport, exit les courses sur le Rocher de Monaco ou sur Biscayne Bay à Miami puisque ces 2 étapes du championnat ont été remplacées par les ePrix de Mexico et de Paris. Le 23 avril 2016, les monoplaces électriques feront en effet une halte au cœur de la capitale française et plus particulièrement autour des Invalides. L’occasion pour Nicolas Prost, Loïc Duval, Jean-Éric Vergne et Stéphane Sarrazin de courir devant leur public.

Autre changement à noter pour cette nouvelle saison, la réglementation relative au FanBoost. Depuis la saison dernière, ce dernier permet aux internautes d’élire leur pilote préféré et lui offrir ainsi la possibilité d’augmenter la puissance de son moteur pendant quelques instants. Cette année, les fans peuvent même voter jusqu’à 6 minutes après le départ de la course, aussi bien sur le site officiel du championnat que sur les réseaux sociaux… un moyen innovant permettant d’augmenter l’engagement des internautes, leurs interactions avec les sportifs et de changer le déroulement de la course.

Enfin, on pourra souligner l’engagement de l’acteur américain Leonardo DiCaprio qui, après avoir été à l’origine de la création du team Venturi, se voit confier un rôle majeur au sein du Comité de Durabilité.

En attendant la prochaine course qui se tiendra le 7 novembre en Malaisie, la Formula E poursuit son développement et devrait continuer à attirer les sponsors, pilotes et villes candidates.